Architecture Suisse

Agenda

SIOBHÁN HAPASKAS :

Les travaux de sa série actuelle sont réalisés dans un tisse de béton utilisé pour les abris d’urgence

jusqu’au 01.11.20
Lokremise, St. Gallen
www.lokremise.ch

ARCHITEKTUR IM FILM

Precise Poetry – Lina Bo Bardi’s Architecture

20.10.20, 20.00h im/au Kinok
Lokremise, St. Gallen
Introduction par Sabine von Fischer,
architecte et journaliste, Zurich
www.a-f-o.ch, www.kinok.ch

LE CORBUSIER ET ZURICH

jusqu’au 29.11.20
Pavillon Le Corbusier, Zürich
www.pavillon-le-corbusier.ch

ZÜRICH 1980

Le quotidien mouvementé : photographies de Gertrud Vogler & provocations poétiques : La langue du mouvement

03.09.20 – 17.01.21
Zentrum Architektur Zürich
www.zaz-bellerive.ch

I DISEGNI GIOVANILI DI LE CORBUSIER, 1902-1916

19.09.20 – 24.01 21
Teatro dell’architettura Mendrisio
www.arc.usi.ch


Discover

Screen Shot 2020-10-08 at 16.33.22.png

LOKREMISE FÊTE SES 10 ANS, VUE EXTÉRIEURE © STIFTUNG LOKREMISE

Du dépôt de locomotives au lieu de rencontre culturel de Saint-Gall

Comme tant de bâtiments historiques, il aurait pu s’agir d’une ruine industrielle. Cependant, le dépôt de locomotives construit par Carl Moser (1903-1911) derrière la gare de Saint-Gall (qui a acquis une renommée internationale en tant que bâtiment pionnier en béton grâce à sa construction en béton armé) se transformera en un lieu d’art et de culture près d’un siècle plus tard. Il est considéré comme le plus grand dépôt circulaire de Suisse et est aujourd’hui l’un des plus importants monuments industriels du pays.

Après la fermeture effective à la fin des années 1980, la remise à locomotives est restée vide pendant une dizaine d’années. Initiées par la galerie Hauser & Wirth, qui a été la première à reconnaître le grand potentiel de la Lokremise, les expositions d’art contemporain ont rapidement fait connaître la Lokremise sur la scène artistique internationale. Le canton comprit bientôt que ce site historique situé au coeur de la ville pouvait devenir un centre culturel interdisciplinaire et un lieu de rencontre populaire pour la ville. Après une utilisation provisoire pour des événements culturels et suite à un référendum en 2008, le canton décida de transformer le bâtiment en un centre culturel multidisciplinaire. Entre juillet 2009 et septembre 2010, sous la direction des architectes zurichois Isa Stürm et Urs Wolf, la Lokremise a été transformée avec beaucoup de sensibilité, dans le respect des exigences de la conservation patrimoniale, en une véritable unité culturelle ouverte et polyvalente. Aujourd’hui, le cinéma Kinok, le Théâtre de Saint-Gall, le Musée d’art de Saint-Gall et le Restaurant Lokal se trouvent sous un même toit, communiquant également avec une résidence d’artistes et des installations artistiques dans le Badehaus et la Wasserturm (le château d’eau) sur le même site.
L’histoire et le caractère du bâtiment industriel devaient être conservés, et le bâtiment circulaire devait être divisé en zones de théâtre, d’art, de cinéma, de restaurant et de réception, mais pas strictement séparées. La culture et l’architecture sont portées à l’intérieur et à l’extérieur, se traversent librement et se fondent l’une dans l’autre.

Cette année, la Lokremise fête son 10e anniversaire, qui a attiré près de 1000 visiteurs le 12 septembre dernier avec un programme immersif invitant les visiteurs à découvrir la vie active et l’histoire de la Lokremise : lectures, représentations théâtrales et cinématographiques, musique, danse et art. Beaucoup de fureur, pas de fumée !

www.lokremise.ch

 

Lok 1992 05 3_009.JPG

VUE INTÉRIEURE DE LA LOKREMISE AVANT TRANSFORMATION © ALLTAG.CH