Architecture Suisse

Édito

Gottardobabina.png

La construction suisse compte parmi les plus remarquables d'Europe. Cette année, les réalisations d’intérêt public et privé continuent à valoriser ce savoir-faire helvétique bien au-delà de nos frontières. Le secteur culturel se présente avec une fantastique vitrine muséale - avec notamment le Chaplin’s World à Corsier-sur-Vevey, la rénovation du Musée d‘art de Bâle, l'extension de la Tate Modern à Londres.

Le secteur public quant à lui ouvre le tunnel de base du Saint-Gothard. Ce projet titanesque prouve à nouveau l’importance d’équipes pluri-disciplinaires travaillant côte à côte pour un projet de construction. Ce numéro 202 offre ainsi l’occasion de souligner l’importance des ingénieurs pour AS. Je remercie pour ma part Charles von Büren pour sa contribution écrite ainsi que Federico Babina pour sa vision graphique du tunnel.
Frederic Krafft-Gloria

Coopération
En 1992, la Suisse a approuvé le projet d’un tunnel de base au Gothard. En juin de cette année, celui-ci a été inauguré. Aux deux longs tubes mono-piste de 57 km entre Erstfeld et Bodio s’ajoutent des structures, tels que des ponts et passages souterrains ainsi que des structures de protection contre le bruit, la poussière et les inondations des voies d’accès. Planifiée par des ingénieurs, géologues, géomètres, ingénieurs électriciens, entre autres, et exécutée par des mineurs et de nombreux spécialistes, la première percée a été célébrée à 30 km du portail sud et 27 km du portail nord, le 15 octobre 2010. Avec une différence de seulement 8 cm horizontalement et 1 cm à la verticale, la précision est très élevée. L'installation de l'infrastructure ferroviaire - route et caténaires, alimentation, équipements de télécommunications et de radio, systèmes de sauvegarde et d’automatisation - et de la technologie de contrôle a pris cinq ans.

Ce nouveau chemin de fer transalpin est une oeuvre du siècle. Les trains peuvent circuler ici jusqu’à 250 km/h, le transport des personnes et des marchandises du nord au sud (et vice versa) se fait avec sur des durées de déplacement beaucoup plus courtes. Ce travail est un excellent exemple de la combinaison réussie de l'ingénierie et du courageux travail des mineurs. Il illustre de manière impressionnante ce qui se passe tous les jours sur les chantiers: une coopération fructueuse entre l'esprit, la planification prospective, la force musculaire et l’artisanat par excellence.
Charles von Büren, journaliste, Bern