Architecture Suisse

AS EDITO

Édito

image edito.jpg

L’art et l’architecture, bien qu’étant deux disciplines différentes, forment pourtant une intersection substantielle qui constitue le fondement de ma longue collaboration avec l’artiste Olafur Eliasson. Nous croyons tous les deux que la conception d’espaces ne doit plus être attribuée à une seule discipline. Au sein du studio Olafur Eliasson, j’ai mis au point pendant de nombreuses années des structures à travers lesquelles l’art a pu être amené en dehors des institutions classiques de présentation et installé dans l’espace public. Nous avons toujours considéré l’art comme une partie intégrante de l’architecture, une partie de l’espace public et comme un élément important du discours politique. Des projets tels que la salle de concert Harpa à Reykjavik, Corkelbroen à Copenhague et plus récemment le Fjordenhus sont les résultats les plus pertinents de notre collaboration.

En 2014, nous avons co-fondé le studio Other Spaces, dans lequel nous souhaitons exploiter davantage la collaboration entre art et architecture. Depuis, des projets ont vu le jour, tels que le parc du fjord glacé Ilulissat au Groenland, dans lequel nous avons carrément déclaré que la fonte des glaces était l’élément principal de notre conception. Un autre exemple est le parc à Addis Abeba, qui ouvrira au public l’été prochain, et pour lequel les conditions locales du site constituent la source du langage architectural. Nous traitons des questions d’architecture en relation avec notre corps, notre mouvement, notre santé et notre nutrition. C’est notamment avec le Movement House que nous cherchons à créer notre propre langage du design.

Pour chaque projet, le studio Other Spaces tente de formuler un langage spécifique, issu du discours de différentes disciplines liées à l’art et l’architecture. Nous ne catégorisons nos projets ni comme art, ni comme architecture, mais souhaitons plutôt nous positionner entre et en dehors des disciplines classiques. Notre projet Fjordenhus, présenté dans ce numéro, pourrait être interprété aussi bien comme une oeuvre d’art totale ou un bâtiment. Il a été développé dans le dialogue entre l’art et l’architecture.

Sebastian Behmann, architecte, chef de design studio Olafur Eliasson et co-fondateur du studio Other Spaces.

Note de l’éditeur

Nous terminons l’année 2018 de belle façon avec un magnifique projet germano-danois pour notre rubrique AS Europa – en espérant que ce projet encourage l’échange et inspire les créateurs de l’architecture suisse à continuer à oser et créer une architecture de haute qualité à la fois esthétique et fonctionnelle.

Rendez-vous en 2019 avec une année spéciale Bauhaus remplie de projets, d’art et d’architecture ! Bonnes Fêtes !

En avant pour la suite.

Frederic Krafft-Gloria