Architecture Suisse

Casino de Montbenon, rénovation et transformation

Typologie(s)
AVIII6, AIX7
Emplacement
1003 Lausanne, VD
Maître d'ouvrage
Commune de Lausanne
Bureau d'architecture
Eric Musy, Ivan Kolecek, Paul Vallotton
Bureau d'ingénieurs
Schopfer & Karakas S.A.
Conception
1978
Réalisation
1979 — 1981

L'extrait des articles est généré automatiquement et peu présenter des anomalies. Veuillez s'il-vous-plaît vour reporter au PDF HD

Casino de Montbenon 1003 Lausanne Rénovation et transformation Maître de l’ouvrage Commune de Lausanne Architectes

Eric Musy et Paul Vallotton architectes SIA/EPFL Ivan Kolecek architecte VUT/SIA collaborateur 1003 Lausanne Tél. (021) 20 52 45

Réalisation des Pierre Estoppey peintures murales artiste peintre Conseiller pour Lausanne la mise en couleur Conseiller pour les Dr V. Furlan travaux sur pierre Laboratoire d’essais naturelle des matériaux pierreux Lausanne Projet

Le Casino de Montbenon fut inauguré en 1909, après dix-sept mois de travaux de construction conduits par l’architecte Henry Meyer, lauréat du concours de projets organisé en 1906. Le bâtiment s'inspire, dans sa conception, du Trocadéro, «clou» de l’Exposition universelle de Paris de 1878; il étonne par la diversité de ses styles et sa construction hétérogène. D’une part, il s’apparente au néo-rococo, utilisé à l’époque dans les bâtiments du même genre, et de l'autre, à la néo-renaissance florentine, dans ses corniches, toitures et tourelles. Le Casino de Montbenon est construit en grande partie en maçonnerie de pierre, mais fait également appel au béton armé pour une part déjà importante pour l’époque. En effet, le béton armé apparaît dans les dalles à nervures, la charpente de la grande salle et la structure spatiale supportant la charpente de la rotonde. Il faut bien préciser que le gros-œuvre est habillé ou recouvert de staff, boiseries et décorations diverses, allant jusqu’à de faux sommiers ou colonnes. Certains éléments de façade sont réalisés en ciment moulé ou en faux appareillages et voisinent avec d’autres en pierre de taille, quelquefois à motifs sculptés.

Programme Commune de Lausanne - salle de concerts, dite salle Paderewski, 500 places; cette salle possède des aménagements scéniques simples et permet la projection de films cinématographiques par un dispositif d’éléments absorbants mobiles; - salle polyvalente à l'usage des sociétés locales, 450 places environ ; - galerie d’exposition; - salon, 100 places environ ; - locaux d'intendance et de service.

Cinémathèque suisse - salle de projection, 100 places; - bibliothèque; - administration; - ateliers d’entretien des films. Café-restaurant - salle, 150 à 200 places; - terrasse, 100 places environ; - cuisine, locaux de service.

Malgré diverses affectations successives et quelques interventions, la majeure partie des éléments architecturaux d'origine sont restés en place, même s'ils ont été parfois fortement endommagés. L'idée de base a été de mettre l’effort sur la conservation ou la restauration de ces éléments dans le but de les mettre en valeur et d'en tirer parti afin de maintenir ou même rétablir l’ambiance bien connue du Casino de Montbenon. La distribution horizontale et verticale des différents espaces, claire et simple dans le projet original, a été maintenue et même renforcée par de nouvelles liaisons horizontales dans les niveaux inférieur et supérieur; au rez, la liaison horizontale initiale a été rétablie. Certains espaces - les halls et escaliers publics, la rotonde, les salons - ont retrouvé leur intégrité, d’autres - le théâtre devenu salle Paderewski, le billard recevant la salle de cinéma - ont été adaptés à leur nouvelle vocation. De nouveaux espaces - salle de sociétés, galerie d’exposition - ont été créés par utilisation de locaux secondaires et en tirant parti des formes, volumes et matériaux existants. La volumétrie si caractéristique du Casino a été maintenue, les travaux de réfection complète des toituren et façades n’ont pas amené de changements importants, à l’exception des parties relatives à la salle de concert; en effet, les baies en ont été obturées, celles de la face nord recevant des peintures murales, dues à Pierre Estoppey. Caractéristiques Cube SIA bâtiment Surface utile Volume utile Prix au mètre cube, chapitre CFC 2

Problèmes particuliers Les architectes se sont entourés de divers spécialistes afin d'apporter solution à quelques problèmes particuliers: Acoustique de la salle Paderewski Obtenir une qualité acoustique optimale lors des concerts tout en permettant les correctifs nécessaires lors de la projection de films. Isoler la salle des bruits extérieurs. Mise en couleur Rechercher une mise en valeur des éléments architecturaux et la création d’une ambiance intérieure propre au Casino rénové. Vitraux Mise en place de vitraux du début du siècle, récupérés par la ville dans des bâtiments lausannois voués à la démolition. Pierre naturelle Mise au point d’une méthode de travail spécifique. Bibliographie AS Architecture suisse N° 49 / Novembre 1981 Photos Germond