Architecture Suisse

Villa familiale

Typologie(s)
AI3
Emplacement
2905 Courtedoux, JU
Bureau d'architecture
Romain Leschot, SOREBA S. A.
Bureau d'ingénieurs
Carlo Luini
Conception
1971
Réalisation
1972

L'extrait des articles est généré automatiquement et peu présenter des anomalies. Veuillez s'il-vous-plaît vour reporter au PDF HD

Dans sa mission de recherche appliquée dans des immeubles de petite envergure, SOREBA S. A. avait pour mandat l’étude d’une villa à ériger dans le périmètre construit du village de Courtedoux. Les toitures des fermes avoisinantes étant de toutes formes et ayant des directions différentes, une construction à toits multiples a été retenue. Le crépissage des façades fait un parallèle avec les parties habitables des fermes. Quant aux éléments extérieurs en bois teinté, ils se confondent avec ceux des granges. L’implantation des arbres frui­ tiers existants, plus esthétiques que productifs, a été maintenue et l'herbe traditionnelle, appréciée parfois par les moutons du fermier voisin, sauvegarde le caractère de verger et de pâturage sur l'ensemble de la parcelle. L'œil-de-bœuf qui, autrefois, éclairait les greniers à céréales, laisse ici pénétrer le soleil sur la galerie qui s’ouvre au-dessus du séjour et où le maître d’ouvrage a installé son bureau.

Lorsque l’on s’occupe de recherche dans la construction, il est agréable d’obtenir des résultats techniques inté­ ressants, mais il est aussi nécessaire que les problèmes humains puissent être résolus. Si, dans le cas particulier, la construction s’intégre au site, il est intéressant de constater que non seulement les habitants du village acceptent sans difficulté cet immeuble, mais que le maître d'œuvre, tout citadin d'origine qu’il est, habite sa villa en bon villageois, s'occupe de ses moutons, dresse son chien de ferme et nourrit ses nombreux hamsters. Il participe activement à la vie publique et entretient avec ses voisins des relations les plus amicales.

Construction Le choix des matériaux, soit structure mixte béton, brique, métal et bois, a permis de faire des comparaisons de prix quant à l’utilisation de ces différents matériaux dans la construction de murs en arrondi ou de dalles de toiture en pente, et adaptés à l'irrégularité du plan. Bibliographie AS 14 / Octobre 1974

Entrée Hall vestiaire Cuisine Coin à manger Séjour Chambre enfants Chambre parents Bains - W.-C. Chambre amis Garage double Terrasse couverte Salon « couché »