Architecture Suisse

Villa "Tente House"

Typologie(s)
AI2
Emplacement
Jura
Bureau d'architecture
Romain Leschot, SOREBA S. A.
Bureau d'ingénieurs
Carlo Luini
Conception
1970
Réalisation
1971

L'extrait des articles est généré automatiquement et peu présenter des anomalies. Veuillez s'il-vous-plaît vour reporter au PDF HD

La Société SOREBA S. A. avait pour mission d’exécuter un certain nombre de prototypes de petite envergure, afin de tester les matériaux préfabriqués mis au point pour la société. Le schéma de base est le suivant : construction d'une villa avec, en annexe, un couvoir (élevage de poussins), située à l'orée d'un village jurassien. Une étude des lieux a permis de définir qu’une stylisation des fermes avoisinantes à grands pans de toiture était la solution qui permettait au nouvel immeuble de s’intégrer au mieux dans la nature, tout en maintenant l’équilibre des volumes construits dans le village.

La construction se décompose en deux parties distinctes : a) villa de 1650 m3 SIA à Fr. 165.— le m3 ; b) le couvoir de 785 m3 SIA à Fr. 130.— le m3. Ces prix sont ceux pratiqués lors de la construction, en 1971.

L’essai tenté par SOREBA, société de recherche du bâtiment concernant l'utilisation d’artisans régionaux pour une préfabrication dans la construction permet de conclure que lorsque les matériaux traditionnels sont utilisés, les connaissances techniques de l’artisan spécialisé sont de grande valeur lorsque ce dernier est ouvert à une possibilité de rationalisation dans le cadre de son métier. Si les solutions techniques furent intéressantes au point de vue du coût du bâtiment ainsi que de la qualité de celui-ci, l'utilisation artisanale régionale reste problématique pour des chantiers de plus grande envergure du fait du peu de personnel dont les artisans disposent et de la difficulté d’obtenir une collaboration entre petits artisans de même profession.

Une structure entièrement bois a été choisie afin d'utiliser au maximum les possibilités artisanales régionales dans une préfabrication qui a eu lieu dans les ateliers même des artisans ajoulots. Les façades préfabriquées, composées de châssis bois et de revêtement extérieur en « Red-wood » avec à l'intérieur des lames massives en bois de différentes essences, ont permis d’obtenir une isolation thermique de valeur k inférieure à 0,4 et l’on constate à ce jour que l'essence du bois choisie pour ces revêtements extérieurs résiste parfaitement aux intempéries. La stabilisation de la construction par des haubans extérieurs rigides en bois, bloqués sur des socles en béton, donne à l’ensemble une note originale tout en assurant à cette toiture en forme de tente une stabilité esthétique dans le terrain. Bibliographie AS 14 / Octobre 1974

Entrée Hall Toilettes Cuisine Terrasse couverte Salon Coin cheminée Bains Chambre parents Chambre enfant Garage Bureau Expéditions Incubage Lavage Chambre employé Douche W.-C. Vestiaire Dépôt Désinfection Eclosion