Architecture Suisse

Logements à but social, Grangette - Praz Séchaud

Typologie(s)
AI6
Emplacement
1010 Lausanne, VD
Bureau d'architecture
AAA, Alin Décoppet, Atelier des architectes associés
Bureau d'ingénieurs
René Suter
Conception
1970
Réalisation
1974 — 1977

L'extrait des articles est généré automatiquement et peu présenter des anomalies. Veuillez s'il-vous-plaît vour reporter au PDF HD

AAA, Atelier des architectes associés, représenté par Alin Décoppet, architecte FAS/SIA, dipl. EPFL ; collaborateurs : F. Boss, R. Burki, B. Quartenoud, (g> (021) 26 56 04, 1006 Lausanne

8 bâtiments locatifs 3 classes d'école 1 mini-centre (magasin d’alimentation) 1 local social (bar à café) 1 groupe d’abris centralisé 1 groupe de 5 ateliers d’artistes à construire 1 parking fermé de 48 voitures 90 places de parc extérieures (dont 64 à construire) 276 places couvertes réalisables en extension

Caractéristiques Coût total des constructions........................... Aménagements extérieurs et divers .... Coût total de l’opération sans le terrain . . (cédé en droit de superficie) Surface du terrain ......................................... Coefficient d’utilisation.................................... Surface bâtie.................................................. Surface brute des planchers habitables . . . Cube SIA........................................................... Prix du m3 SIA environ....................................

Particularités — Le contact humain, la vie du quartier Les places de jeux situées le long des cheminements, les passages couverts, le magasin et les buanderies équipées de machines à repasser ont été disposés de manière à faciliter le contact entre habitants. — Priorité aux piétons Les circulations piétonnières sont séparées. 149 appartements différents Afin de lutter contre la monotonie des grands ensembles et dans le but de rechercher un cadre personnalisé, chaque appartement est différent des autres dans les immeubles bas. Le développement décalé des façades donne une plus grande liberté de placement des fenêtres, permettant ainsi une meilleure utilisation des vues ; chaque appartement profitant en général de trois orientations différentes. — Contact avec la nature Le groupement non rigide des bâtiments permet à chaque apparte­ ment de bénéficier d’un prolongement extérieur. Les rez inférieurs et supérieurs possèdent en effet des jardinets, les 1er et 2e étages disposent de terrasses. Des cuisines intégrées au foyer La moitié environ des logements disposent de cuisines fermées suffisamment vastes pour y manger confortablement. L'autre moitié des appartements possèdent des cuisines « ouvertes » permettant à la ménagère de participer à l’activité familiale. — Mise en couleur Chaque bâtiment possède une couleur distincte, étude effectuée en collaboration avec un artiste peintre.

Construction Dalles en béton armé avec dalles « Prélam ». Murs en brique de terre cuite avec isolation fibre de verre et doublages en carreaux de plâtre. Toitures plates avec étanchéité multicouche. Fenêtres en bois peintes. Vérandas et porches d’entrée en métal à peindre. Bibliographie AS Architecture suisse N» 31 / Avril 1978