Architecture Suisse

Fermeture vitrée d'une «baignoire» en toiture

Typologie(s)
AI3
Emplacement
1814 La Tour-de-Peilz, VD
Maître d'ouvrage
P. et M. Eggenberger
Bureau d'architecture
Yves Callet-Molin
Conception
1985 — 1985
Réalisation
1986 — 1986

L'extrait des articles est généré automatiquement et peu présenter des anomalies. Veuillez s'il-vous-plaît vour reporter au PDF HD

Maître de l'ouvrage Bauherr Conception Projekt Réalisation Ausführung Coordonnées Koordinaten Adresse

Description/ Beschreibung Le châssis rampant est constitué de trois éléments: - un cadre fixe supérieur doté de deux lames orientables pour l'évacuation de l’air chaud, - un cadre coulissant sous l'élément supérieur-par renvoi double et contrepoids, - un cadre vertical de fermeture sur la tablette. La toile de tente se déroule parallèlement au châssis vitré. Redressée à l'horizontale, elle libère tout l'espace à hauteur d'homme. La disposition de l'écran solaire par rapport au châssis vitré présente différents avantages : discrétion - absence des problèmes causés par la neige, la pluie, les saletés - l'effet de serre est contrôlé; la lame d'air chaud se stabilise entre les deux couches et est évacuée par les lames d'aération.

Construction / Konstruktion Le châssis est placé dans le plan de la toiture, entre les jouées de la «baignoire». Des profils Jansen en acier zingué à chaud constituent les cadres. Le déplacement des éléments se fait sur galets doubles dans rail. L'étanchéité est assurée par des bandes de recouvrement en cuivre. Der Rahmen wurde in der Dachfläche zwischen den Seitenwänden der «Badewanne» angeordnet. Die Rahmen bestehen aus warmverzinkten Jansen-Stahlprofilen. Die Verschiebung der Elemente erfolgt auf Doppelrollen in Schienen. Die Dichtheit wird durch Kupferabdeckbänder gewährleistet. Bibliographie as Architecture Suisse N° 74. Octobre 1986 VERLAG — ÉDITIONS ANTHONY KRAFFT