Architecture Suisse

Hôpital

Typologie(s)
AV7
Emplacement
8053 Zürich, ZH
Maître d'ouvrage
Hochbauamt der Stadt Zürich
Bureau d'architecture
Frank Krayenbühl
Bureau d'ingénieurs
Rolf Siegenthaler AG
Conception
1973 — 1979
Réalisation
1983

L'extrait des articles est généré automatiquement et peu présenter des anomalies. Veuillez s'il-vous-plaît vour reporter au PDF HD

Gestaltung des Teepavillons Conception du pavillon de thé Bauingenieur Ingénieur civil Fachingenieure Ingénieurs

La systématique visible à l'extérieur se poursuit à l'intérieur par d'autres matériaux et à une plus petite échelle. Les sols revêtus de textiles ou de linoléum gris, les parois recouvertes de papier peint uniformément discret et les plafonds en béton apparent peints en blanc forment le décor. S'y ajoutent des travaux de menuiserie en hêtre traité à la vapeur ou recouverts de plastique gris, des travaux de serrurerie peints en vert foncé ou en bleu foncé ainsi que des rideaux et des tissus d'ameublement rouge vif. Le choix de l'ensemble du mobilier, ainsi que ses formes et ses couleurs, ont été dictés par l'aménagement intérieur. Les œuvres de trois artistes mettent l'accent sur les principales zones et leur confèrent une dimension poétique supplémentaire. Dans le hall d'entrée, le visiteur est accueilli par un grand relief

mural blanc, de Florin Granwehr, qui le dirige optiquement vers le cœur du bâtiment. Les entrées des unités de soins sont signalées par des symboles constitués par des décors muraux de cinq couleurs différentes, ayant un rapport avec l'unité désignée, et réalisés par Marguerite Hersberger. Enfin, une fontaine comprenant 36 points d'alimentation, conçue parShizuko Yoshikawa, embellit le centre du jardin, autour duquel sont répartis des sièges abrités du vent, un «jardin à bière» dans une châtaigneraie, un jeu d'échec, une piste de pétanque, une volière et un pavillon à thé avec un foyer, devant contribuer au bien-être des habitants de l'hôpital. L'hôpital urbain de Witikon est conçu pour recevoir 164 patients répartis en quatre unités de soins normaux comptant chacune

32 lits et en une unité et demie de soins spéciaux comptant au total 36 lits. Les unités de soins sont complétées par de grands locaux communs, tels que hall d'entrée, cafétéria, salle de fête, salle de séjour et de jeu, par des locaux administratifs, de soins médicaux ainsi que par des locaux destinés à l'ergothérapie auxquels est intégrée une garderie de jour pour quelque 15 patients supplémentaires. Outre la cuisine et la réception des marchandises, l'unité réservée à l'économat comprend les locaux du personnel et une lingerie prenant en charge la part de linge qui n 'est pas amenée à-la blanchisserie centrale de la ville. Le bâtiment du personnel permet d'héberger 45 personnes, soit un peu plus du quart de l'effectif total du personnel. 75.15

dans des appartements d'une pièce avec bain et coin-cuisine. Le terrain compris entre le Kienastenwiesweg, la Trichtenhausenstrasse etim Trichtisai est orienté en pente douce vers le sud et il accuse une différence de niveau de quelque 9 mètres au maximum. A l'ouest, d'où l’on accède à l'entrée principale, au garage souterrain offrant environ 50 places de parc et à l'économat, iljouxte le terminus de la ligne 34 de trolleybus et à l'est, il donne sur la zone de verdure du Wehrenbachtobel. La construction se caractérise spatialement par une terrasse qui se prolonge horizontalement à mi-hauteur du terrain, débutant près de l'accès principal et de l'arrêt du bus, se poursuivant vers le hall d'entrée et les locaux communs qui lui sont contigus, puis dans le jardin avec sa fontaine placée au centre pour finir optiquement en s'étendant vers la forêt avoisinante. Côté amont, cette terrasse est définie par l'unité des lits située parallèlement à la pente, et côté aval, les terrasses et les groupes de locaux situés en dessous ainsi que le bâtiment du personnel limitent cette zone centrale. Avec le secteur de l'économat jouxtant au nord l'unité des lits, l'ensemble de la construction se divise ainsi en quatre parties principales, utilltalrement, spatialement et formellement bien distinctes, mais qui sont toutes en relation directe avec la topographie du terrain. Le langage tectonique du bâtiment est caractérisé par deux éléments principaux dont la concordance systématique se reconnaît depuis l'extérieur: d'une part, des murs de refend porteurs, recouverts de plaques de chaux en forme de coquille, séparent les locaux individuels et les groupes de locaux: d'autre part, des éléments légers en verre et en métal peint en vert, encastrés, forment une séparation climatique distincte entre l'intérieur et l'extérieur. Le plan adroitement articulé crée un effet plastique entre ces deux éléments qui se différencient encore par la façon dont sont exécutés les angles, l'extrémité biaise du toit et les protections solaires. Il en résulte, à l'intérieur, des locaux avec fenêtres à encognure ou niches de fenêtres qui permettent un ameublement fonctionnel et ne donnent pas l’impression d’être des cages, même lorsque leurs dimensions sont restreintes, parce qu elles semblent se prolonger vers l’extérieur.

Daten / Caractéristiques Kubus nach SIA Volume SIA - Krankenheim - Hôpital - Personalhaus - Bâtiment du personnel Total 75.16