Architecture Suisse

Centre d'hydrobiologie

Typologie(s)
AII10
Emplacement
1025 St-Sulpice VD, VD
Maître d'ouvrage
Etat de Vaud
Bureau d'architecture
Jacques Dumas, PLAREL
Bureau d'ingénieurs
Pierre Bisenz
Conception
1978
Réalisation
1982

L'extrait des articles est généré automatiquement et peu présenter des anomalies. Veuillez s'il-vous-plaît vour reporter au PDF HD

Centre d'hydrobiologie 1025 Saint-Sulpice/VD Hydrobiologisches Zentrum 1025 Saint-Sulpice/VD Maître de l'ouvrage Bauherr Architectes Architekten

Etat de Vaud PLAREL Jacques Dumas FAS Bd de Grancy 19A 1006 Lausanne Ingénieurs civils Pierre Bisenz, EPFL Bauingenieure Lausanne Ingénieurs CVSE Bonnard & Gardel SA Fachingenieure Lausanne Conception Projekt 1978 Réalisation Ausführung 1982

Programme / Raumprogramm Sous-sol - la pisciculture - le local des aquariums - les dépôts divers et deux chambres froides -un atelier pour l'entretien courant - un garage pour deuxvéhicules - le vestiaire et les locaux techniques. Rez-de-chaussée - le secrétariat, l'administration et le bureau de la comptabilité - le bureau du garde-pêche - une salle de conférences, le réfectoire, les locaux d'archives et de copies - le séjour et la cuisine de l'appartement du garde-pêche. Etage - les divers laboratoires - la bibliothèque - les bureaux du conservateur et ceux de ses adjoints - le local photographie - les chambres de l'appartement du garde-pêche. Les surfaces affectées à l'appartement du garde-pêche peuvent être en tout temps converties en surfaces de bureaux ou de laboratoire: à ce titre elles constituent une réserve.

Description / Beschreibung Bâtiment de service constitué en Centre de conservation de la faune, d'écologie et d'hydrobiologie appliquées. En dehors de la réalisation de locaux et d'équipements spécifiques, l'Etat de Vaud, maître de l'ouvrage, a profité de la vocation de ce bâtiment pourfaire une démonstration en matière d'utilisation des énergies renouvelables: capteurs solaires à eau pour le chauffage de l'eau sanitaire, capteur solaire à air pour le chauffage des circulations et dégagements, pompe à chaleur utilisant l'eau brute du lac pour le chauffage général du bâtiment et des bassins de la pisciculture. La structure est en béton armé. Les façades sont lourdes, constituées d'une enveloppe de béton, d'une isolation périphérique et d’un bardage d’éternit-aIbanit. Dienstgebäude, bestehend aus dem Zentrum für Erhaltung der Fauna, angewandte Ökologie und Hydrobiologie. Ausser der Realisierung von Räumen und spezifischen Einrichtungen hat der Kanton Waadt a/s Bauherr die Bestimmung dieses Gebäudes dazu benutzt, die Verwendung der erneuerbaren Energien aufzuzeigen : Wasser-Sonnenkollektoren für das Brauchwarmwasser, Luft-Sonnenkollektor für die Heizung der Erschliessungsräume, Wärmepumpe mit direkter Verwendung des Seewassers für die allgemeine Heizung des Gebäudes und der Fischzuchtbecken. Die Tragkonstruktion besteht aus armiertem Beton. Die Fassadenmauern sind massig; sie bestehen aus einer Betonhülle, einer Aussendämmung und einer Eternit-Albanit-Füllung.

Conception / Konzeption Implanté à la lisière d'un petit bois de feuillus, le nouveau bâtiment reprend les orientations des immeubles tout proches réalisés par la commune de Lausanne pour le pompage de ses eaux. Les données du programme, ainsi que celles du terrain, ont conduit à l'adoption d'une volumétrie simple fondée sur le rectangle de base. La présence de capteurs solaires, inclinés comme il se doit vers le meilleur soleil, a entraîné l'écho des biais pour le traitement des angles et de l'acrotère. La vocation écologique et scientifique du bâtiment est évoquée par le revêtement blanc des façades. L'intérieur témoigne aussi de cette vocation: simplicité des distributions, répartition systématique et modulaire des cloisons, béton des structures et des dalles, apparence du réseau des installations techniques: on est ici dans un lieu d'authenticité, de travail et d'économie.

Caractéristiques / Daten Volume SIA 5520 m3 Coût CFG 2 Fr. 3 025 000Coût du m3 SIA (CFC 2) Fr. 548Surfaces des planchers bâtis 1585 m2 Coût du m2 de plancher bâti (CFC 2) Fr. 1908.Coût global CFC 0 à 9 Fr. 5 560 000Surface de terrain 4431m2 Indice de base 116.5

Pisciculture Local des aquariums Chambres froides Local de plongée Atelier Garage Archives Local technique Monte-charge hydraulique Secrétariat et réception Bureaux Réfectoire Salle de conférences Appartement du garde-pêche Serre Bassins d'élevage Laboratoires Laboratoire photo Bibliothèque

1. Eau du lac brute, non traitée, utilisée pour l'alimentation des bassins de la pisciculture. Cette eau cède également de sa chaleur (env. 2 à 3° C) à la pompe à chaleur, qui l’utilise pour chauffer le bâtiment (radiateurs) et les bassins. 2. Pompe à chaleur à entraînement électrique. 3. Bassins. Certains bassins sont chauffés, d’autres sont refroidis (par une machine frigorifique). Des échangeurs de chaleur limitent au maximum les pertes d’énergie. 4. L’eau refroidie est retournée au lac. 5. En hiver, l’air chaud de la serre participe au chauffage du bâtiment. Il est réparti dans les circulations de la partie nord de l’immeuble. Après avoir cédé sa chaleur, il est réintroduit dans la serre et le cycle recommence. 6. Les capteurs solaires produisent l’eau chaude sanitaire et participent également au chauffage du bâtiment. 7. Des arbres à feuillage caduc protègent la serre en été (lieu de repos).