Architecture Suisse

Animation artistique Gymnase de la Cité

Typologie(s)
E
Emplacement
1005 Lausanne, VD
Bureau d'architecture
Christian Leibbrandt
Conception
1983
Réalisation
1984

L'extrait des articles est généré automatiquement et peu présenter des anomalies. Veuillez s'il-vous-plaît vour reporter au PDF HD

Animation artistique Gymnase de la Cité 1005 Lausanne Künstlerische Gestaltung Gymnase de la Cité 1005 Lausanne Peintre-Sculpteur Olivier Estoppey Malerund Château Feuillet Bildhauer 1880 B ex Tél. 025/63 28 93 Etude et Christian Leibbrandt, réalisation architecte EPFL Projekt und Ausführung Lausanne Concours sur invitation Wettbewerb auf Einladung 1983 Réalisation Ve étape Ausführung 1984 der 1. Etappe Rue Cité-Devant 7 Adresse 1005 Lausanne Description / Beschreibung En mai 1983, l'Etat de Vaud organise un concours de projets pour l'animation artistique du Gymnase de la Cité à Lausanne. L'objet du concours est de rechercher une solution cohérente pour l'aménagement de l'animation (des halls et circulations) au moyen du mobilier et de sa mise en place, de la couleur, des matériaux, de la lumière et du support pour l'exposition d'œuvres d'art et de matériel didactique. Le projet présenté est la réalisation du 1er prix de ce concours. Les intentions développées dans ce projet sont de trouver une intervention diversifiée, intégrée au bâtiment (et non l'adjonction d'œuvres d'art) et d'offrir un équipement qui allie l'aspect fonctionnel à une symbolique qui interroge les usagers du gymnase. Les couloirs à aménager étant définis comme les lieux publics du bâtiment, le travail consiste dans la mise en place des éléments suivants: - les signes du code en représentation dessinées ou en volumes

- les chaises-sculpture - les structures d'exposition - les vitrines Les signes du code (dessins et sculpture d'O. Estoppey) Le code représente la connaissance que nous cherchons à atteindre (connaissance de ce qui nous entoure, et de nous-mêmes). Le rôle de l'enseignement étant d'exciter la curiosité des étudiants et de leur donner les moyens d'approcher cette connaissance, le code est présenté aux entrées, il est la grille que les étudiants sont appelés à découvrir. Les signes symbolisent les différentes composantes de cette réalité, comme les branches de l'enseignement représentent les différentes manifestations d'une même culture. Les signes sont des mutations plastiques des signes du code; ils sont exécutés en dessin et peuvent se développer dans l'espace (sculptures). Les signes sont disposés en fonction de

leur charge plastique. Ils correspondent à des situations spatiales définies lors de la lecture des espaces: mouvement, articulation, verticalité, centralité, accueil, angle, limite, bifurcation, etc. Les chaises sculpture (conception d'O. Estoppey) Les chaises contribuent à l'animation plastique des lieux: bois et tôle d'acier brute de 10 mm ont été choisis par opposition au caractère «pierreux» du bâtiment. Les structures d'exposition (conception Ch. Leibbrandt) Les structures peuvent recevoir les panneaux d'exposition didactique ou non et créer des situations spatiales de «colonnades, perspectives en enfilade». Matériaux: bois et tôle d'acier brute 10 mm. !m Mai 1983 veranstaltet der Kanton Waadt einen Projektwettbewerb für die künstlerische Gestaltung des Gymnase de la Cité in Lausanne.